Les thématiques du centre d'excellence

La recherche du centre d’excellence AI-driven Business est organisée autour de trois sous-thématiques. Elles couvrent le développement d’expertises théoriques et méthodologiques communes, l’innovation grâce aux données et les systèmes dirigés par les données tout en prenant en compte les acteurs de l’IA en entreprise :

Responsabe-business.png
AI-and-New-Age-Operations-Management-.pn
AI-Business-strategy-.png

Stratégies d'IA pour l'avantage concurrentiel des entreprises 

L'IA pour l'optimisation et l'automatisation des opérations 

Dr André Nemeh est le chercheur principal de la thématique de recherche Stratégies d'IA pour l'avantage concurrentiel des entreprises . Elle étudie la manière dont l’IA impacte les entreprises, leurs stratégies et leurs politiques. L’IA est considérée comme étant une ressource exceptionnelle capable de traiter une quantité importante de données. Elle permet d’améliorer l’acquisition, la compréhension et le traitement de l’information ainsi que d’allouer des ressources au sein des entreprises. Par conséquent, l’IA peut influencer la prise de décision et donc la performance des actions stratégiques. La montée de l’IA peut changer de manière fondamentale la façon dont les entreprises (industries de haute-technologie ou entreprises plus traditionnelles) peuvent acquérir et maintenir leur avantage concurrentiel. Pour explorer cette opportunité novatrice, les chercheurs de cette sous-thématique, à travers des preuves empiriques, développent de nouvelles théories.

Dr Oncü Hazir est le chercheur principal de la thématique de recherche L'IA pour l'optimisation et l'automatisation des opérations . Son objectif est d’examiner les nouvelles opportunités qu’offrent l’IA et le big data pour gérer les problématiques liées au management des opérations et à la gestion de projet. Le défi majeur de cette nouvelle ère de l’IA est le besoin de prendre des décisions rapides pour faire face à l’incertitude et à la complexité inhérente à l’environnement dynamique dans lequel l’entreprise opère. Les approches de l’intelligence computationnelle de l’IA et les outils big data permettent de relever ce défi en favorisant la prise de décision dans l’incertitude.

Dr Sarah Hudson est la chercheuse principale de la thématique de recherche IA humaine et éthique. Elle traite à la fois de la crainte et de l’enthousiasme que génèrent le développement et l’exploitation des technologies de l’IA en entreprise, ainsi que des conséquences futures de l’IA pour les entreprises, les salariés et l’équité sociale. A l’évidence, le développement de l’IA offrira aux entreprises un gain de productivité et réduira de l’erreur humaine en remplaçant certaines tâches non-routinières et cognitives requérant actuellement l’intelligence humaine. Cependant, ce développement pose de nombreuses problématiques d’ordres sociales et environnementales aux responsables d’entreprises et décideurs politiques. Les chercheurs de cette sous-thématique étudient toutes ces questions et trouvent des solutions pour faire face à ces problématiques.

IA humaine et éthique